Fuite Caverno-Veineuse

Symptômes et Diagnostic

Traitements

Contactez-nous

Dysfonction érectile : La fuite caverno-veineuse

Notre centre est spécialisé dans l’impuissance masculine et nos experts se tiennent à votre disposition pour répondre à toutes vos questions, et vous proposent un diagnostic et un traitement non chirurgical à votre pathologie.

Qu'est-ce que la dysfonction érectile ?

La dysfonction érectile (DE) est définie comme l’incapacité à obtenir ou à maintenir une érection empêchant ainsi un homme d’avoir ou de terminer un rapport sexuel. En effet, cela affecte la qualité de vie du patient.

La dysfonction érectile a plusieurs physiopathologies :

    • Vasculogène
    • Neurogène
    • Endocrinologique
    • Anatomique ou structurelle
    • Hormonale
    • Psychogène
    • Maladie systémique (également appelées connectivite) et trouble érectile d’origine médicamenteuse

Tout d’abord, la cause la plus fréquente de dysfonctionnement érectile chez les jeunes hommes est d’origine vasculaire, dont 80% est due à une dysfonction veino-occlusive. En revanche, chez les personnes âgées, divers troubles chroniques sont associés à des taux élevés de dysfonctionnement érectile, notamment la dépression, le diabète et les maladies cardiovasculaires.

Ce phénomène explique la prévalence élevée de la dysérection chez les hommes de plus de 60 ans. Néanmoins, de nombreux hommes souffrent de dysfonctionnement érectile occasionnel en raison de troubles psychiques. tels que la dépression, l’anxiété, le stress, la fatigue, la consommation d’alcool, les problèmes émotionnels ou les difficultés liées au partenaire.

La dysfonction érectile est un problème majeur dans divers groupes de population. En fait, plus de 30 % des jeunes hommes souffrent de ce problème et jusqu’à 70 % des hommes qui en sont victimes ne sont pas traités. Cependant, la prise de conscience progressive de la dysfonction érectile, ainsi que la mise à disposition d’un traitement non invasif pourraient permettre à une plus large proportion de patients de se faire soigner et de retrouver une vie sexuelle épanouie.

Notre centre est aujourd’hui capable de traiter les troubles érectiles grâce à l’embolisation, une méthode mini-invasive et non chirurgicale.

Trouble de l'érection : La fuite caverno-veineuse

Pour commencer, une érection se produit lorsque les vaisseaux sanguins et les artères du pénis se dilatent et se remplissent de sang ce qui se produit lorsqu’un homme est sexuellement stimulé. Lorsqu’un homme atteint l’orgasme, le sang qui s’est accumulé dans la verge pendant l’excitation est libéré dans le corps et circule dans le système sanguin. Toutefois, tout problème dans la rétention ou le drainage de ce processus peut entraîner un dysfonctionnement érectile.

La fuite caverno-veineuse (FVC), aussi appelée fuite veineuse érectile est un type de dysfonctionnement érectile.

D’ailleurs, il s’agit d’une pathologie vasculaire du pénis dans laquelle des dysfonctionnements du système veineux du pénis entraînent un écoulement précoce du sang du pénis ainsi qu’une concentration de sang dans les corps caverneux du sexe. Par conséquent, la pression dans les corps caverneux n’augmente pas.

Ainsi, toute érection sera donc insuffisante pour réaliser une pénétration lors d’un rapport sexuel. De plus, 30% des cas d’impuissance masculine sont résistants au traitement oral et la moitié d’entre eux sont dus à une fuite caverno-veineuse. Or, la fuite caverno-veineuse est responsable de l’incapacité à retenir le sang dans le pénis, malgré une augmentation de l’afflux de sang provoquée par un médicament.

En outre, la fuite veineuse érectile est responsable de la moitié des cas de dysfonctionnement érectile grave, qui touche 1 à 4 % des hommes de moins de 25 ans. Malgré la prévalence élevée de la fuite caverno-veineuse, elle reste fréquemment dissimulée. Les hommes souffrant d’une fuite veineuse congénitale manifestent généralement à un âge jeune une incapacité à vie d’obtenir une érection complète du pénis.

Cependant, la libido n’est pas affectée mais les patients décrivent généralement toute forme de tumescence (érection) comme étant de courte durée et insuffisante pour les rapports sexuels avec pénétration.

Alors que ce même dysfonctionnement veino-occlusif peut se manifester suite à un épisode traumatique tel qu’un accident de la route par exemple. Dans ce cas, le patient a généralement des antécédents de fonction sexuelle normale avant le traumatisme en question.

Causes et risques de la fuite veineuse

Les patients peuvent être exposés à un risque accru de développer des fuites veineuses s’ils présentent déjà des anomalies ou des problèmes de santé.

Les causes possibles de fuite veineuse comprennent :

  • Les maladies chroniques comme le diabète
  • Une déficience en testostérone

Les causes psychologiques de la dysfonction érectile

Les causes psychologiques ont une place particulière dans le développement de cette maladie. Ils peuvent indépendamment conduire à la dysfonction érectile. Souvent, ils se superposent à la cause organique de la dysfonction érectile, ce qui complique considérablement le diagnostic et le traitement d’une telle affection.

Les causes peuvent être l’anxiété et la dépression, l’indifférence envers un partenaire, la peur de ne pas pouvoir avoir de relations sexuelles, les conflits entre partenaires, l’inadéquation des habitudes sexuelles des partenaires, l’anxiété intense avant les rapports sexuels, la fatigue et la mauvaise santé générale d’un homme.

En faveur des causes psychologiques de la dysfonction érectile, des symptômes tels que l’érection sélective, les érections spontanées persistantes, peuvent être des signes annonciateurs d’impuissance sexuelle. Ces patients ont besoin d’aide ainsi qu’une bonne prise en charge par des spécialistes.

 

Les effets secondaires de certains médicaments

Certains médicaments, lorsqu’ils sont pris pendant une longue période, provoquent des troubles de l’érection ou des performances sexuelles. En règle générale, cela est dû au blocage des terminaisons nerveuses qui donnent l’apparence d’une érection. L’érection est rapidement restaurée après l’arrêt du médicament. Les substances qui créent une dépendance entraînent indirectement la dysfonction érectile, en raison d’un effet général sur le corps et d’une perturbation des systèmes vitaux de base.

Dans ce cas, pour restaurer l’érection et avoir une vie sexuelle satisfaisante, il est nécessaire non seulement d’arrêter d’utiliser le médicament, mais également un traitement qui restaurera toutes les fonctions perturbées du corps.

 

Causes neurologiques de la dysfonction érectile

La dysfonction érectile peut se développer après une lésion cérébrale ou médullaire, avec la maladie de Parkinson, l’épilepsie, la sclérose en plaques, après une chirurgie pelvienne, une lésion du bassin ou du périnée. Dans presque tous ces cas, le pronostic du traitement de la cause de la maladie est mauvais.